Le Mandat de protection future (MdPF)

Une personne, dite vulnérable, ne peut pas manifester sa volonté ou ne peut plus pourvoir seule à ses intérêts, dans sa vie civile comme dans les actes de gestion patrimoniale. Le mandat de protection future permet alors à une autre personne physique (ou une personne morale inscrite sur une liste contrôlée par le Code de l’action sociale et des familles – Art. 471-2 C. AS) de représenter la personne vulnérable. Lire la suite