Protection sociale

Le système de protection social français est complexe et dispose de nombreuses possibilités

En cas d’arrêt de travail consécutif à une maladie ou à un accident, l’assuré peut prétendre à deux catégories de prestations de prévoyance versées par son régime de Sécurité sociale :
>des prestations en nature :remboursement de ses frais médicaux
>des prestations en espèce : pris en charge de tout ou partie de ses revenus sous forme d’indemnités journalières pendant des périodes plus ou moins longues et sous différentes conditions
> des prestations différées : versement d’une retraite après une période d’activité professionnelle
A chaque type de prestation correspond une cotisation sociale déterminée.
Les prestations dépendront en outre du ou des régimes auquel l’assuré social est rattaché :
– régime de sécurité sociale des salariés du secteur privé
– régime des commerçants, des industriels et des artisans
– régimes des professions libérales (12 caisses distinctes)
– régimes de la fonction publique
– régimes des agents non titulaires de l’Etats
– régimes spéciaux
– régimes agricoles

Notre système social est depuis plusieurs années soumis à de mutlples réformes rendues nécessaires par les grands déséquilibres démographiques de la nation.
La lecture des droits et des devoirs de chacun est de moins en moins lisible, il est donc important de pouvoir mesurer l’impact de d’un régime social sur la prévoyance, la santé et la retraite de chaque individu.